Clémence R.
Promo XXXIV - Psychologie
Psychologue clinicienne

-  La double formation en psychologie et philosophie que propose l’IPC m’a permis d’acquérir des bases essentielles dans ma pratique professionnelle. Elle me permet d’allier aujourd’hui les valeurs réunies d’une approche psychologique et d’une dimension philosophique et éthique de la personne humaine. Mes trois années à l’IPC m’ont permis de développer des qualités d’écoute, de synthèse rapide et d’ouverture, indispensables à la mission fondamentale du psychologue qui est de faire reconnaître et respecter la personne dans sa dimension psychique.


Sébastien M.
Promo XXV
Consultant en organisation et management
 
-  Le métier de consultant allie réflexion et action. Au quotidien, nous devons comprendre les besoins de nos clients et apporter des idées ou solutions pour y répondre. L’IPC m’a apporté une formation intellectuelle et humaine solide qui me permet de contribuer à des projets majeurs de manière efficace, tout en veillant au bien commun. En tant qu’associé du cabinet, je veille également à ce que nous ne nous arrêtions pas à la seule dimension économique de notre activité.


Marie-Aude G.
Promo XXXVII - Psychologie
Psychologue du travail, formation

-  La psychologie a trop souvent tendance à oublier qu’elle prend naissance dans la philosophie. Ces deux matières, loin de s’opposer se complètent et s’enrichissent mutuellement. Écouter, comprendre les problématiques humaines, mettre en lumière la logique des choses sont autant d’outils indispensables pour évoluer dans le monde des ressources humaines et de la formation professionnelle. Mes trois années de psychologie à l’IPC m’auront permis d’en prendre conscience.


Martial P.
Promo XXXIII - Philosophie
Responsable Métiers et Compétences
Secteur : Logistique et chaîne d’approvisionnement

-  Ce que m’a apporté l’IPC ? Une formation intellectuelle qui me permet d’aborder de manière efficiente les problématiques professionnelles. L’exercice de l’analyse et de la synthèse en philosophie peuvent se transposer en compétences opérationnelles. La grande force de l’enseignement délivré à l’IPC est le va-et-vient permanent entre la pensée philosophique et le réel tel qu’il s’offre à nous. L’éthique des vertus m’apporte une compréhension de la notion de compétence que je mets chaque jour à profit dans mon travail.


Vincent GaisneVincent G.
Promo XXXVIII - Philosophie

Il intègre une école de commerce après une Licence de Philosophie à l’IPC.


Thibaud C.
Promo XVIII - Philosophie
Professeur agrégé de philosophie
Secteur : Enseignement

-  Le monde contemporain est passionnant. Il est rempli de promesses, mais aussi de mirages ou d’illusions. Pour y vivre, pour y travailler, pour l’aimer, il me parait nécessaire d’avoir une vision de l’homme qui en saisisse toute la valeur.
Qu’est-ce que la recherche de la sagesse, si ce n’est de vivre au maximum cette espérance que l’on peut mettre en chaque homme ?


Olivier C.
Promo XX - Philosophie
DRH
Secteur : Fabrication du combustible nucléaire

-  Ce que je retire de l’IPC ? Une liberté de parole, une écoute active, une approche des hommes et de leur travail, à la fois globale et nuancée, des certitudes morales fortes et argumentées, une capacité à mettre en perspective les problèmes posés...
Autant d’atouts que je mets à profit aujourd’hui pour prendre des décisions concernant les personnes et leur devenir ou conseiller les managers d’entreprises.


Karine G.
Promo XX - Philosophie
Assistante sociale
Secteur : Collectivités locales

-  L’apprentissage de la logique et de la réthorique m’a permis d’être plus à l’aise dans la formulation de problématiques sociales. En tant qu’assistante de service social, il ne s’agit pas seulement de comprendre les difficultés d’adaptation aux nouvelles données économiques et sociales. Ma tâche consiste à "re-dynamiser" la personne, en dépassant le simple constat des difficultés présentes, pour mieux considérer son potentiel de ressources internes. Il s’agit là d’une démarche proprement aristotélicienne.


Bruno M.
Promo VI - Philosophie
Journaliste
Secteur : Presse Quotidienne Régionale

-  L’IPC m’a appris à chercher ce qui est au coeur de la pensée des autres. Ecrire un article, c’est avant tout comprendre cette pensée et la traduire en des mots assez simples pour être lu du plus grand nombre...
Le journaliste doit rester libre...
Cette liberté d’esprit est à mon avis l’un des atouts maitres du philosophe réaliste.
Donc de l’IPC